Au sujet de la pétition « Stoppez le génocide des rats « 

Le contexte : pour la première fois de son histoire, la mairie de Paris a communiqué sur une campagne de dératisation des parcs et jardins de la ville.

Les maladresses de cette communication ont été exploitées par des personnes peut-être bien intentionnées, mais aux arrières pensées étranges (politiques ?)…

Le point d’orgue a été la pétition de Mme Josette Benchettrit, intitulée « Stoppez le génocide des rats », en ligne sur le site http://www.mesopinions.com/petition/animaux/stoppez-genocide-rats
Les propos que tient cette dame sur les antennes de RMC témoignent de sa méconnaissance totale du sujet, tout comme les journalistes qui l’interrogent. Or, le monde entier en parle ! ( http://podcast.rmc.fr/channel48/20161218_animaux_1.mp3 – aller à la minute 27)

Mme Benchettrit dit que :

– « La mairie de Paris veut exterminer les rats, c’est un véritable génocide » : c’est faux. Seuls les rats des parcs et jardins étaient visés par la campagne de dératisation. Or, 75 à 80% des rats parisiens nichent dans les égouts.

Comme il y a des rats qui nichent en surface ailleurs que dans les parcs et jardins (espaces verts non clos, squats, friches urbaines…), le plan d’action de la mairie de Paris s’attaquait au mieux à 10% des rats parisiens.

Peu de rats étaient visés, il ne s’agit donc pas d’un « génocide ».

– « Le poison utilisé provoque de terribles douleurs aux rats » : c’est faux. L’empoisonnement aux anticoagulants est indolore : les rats sont progressivement affaiblis par de petites hémorragies internes, et le plus souvent meurent dans leur sommeil, dans leur terrier. Ce type d’empoisonnement respecte le bien être de l’animal ; d’ailleurs, les humains traités aux anticoagulants pour leur santé peuvent témoigner qu’ils ne souffrent pas, même en cas de surdosages.

Il ne s’agit donc pas d’une méthode cruelle pour les rats.

–          « Les rats consomment 9kg de déchets par minute » : c’est faux. C’est ce qu’ils consomment en une vie, qui dure un an, puisqu’ils mangent l’équivalent de 10% de leur poids par jour, soit 25g en moyenne ;

–           « Cela représente 500 kg / jour, que les égoutiers et éboueurs n’ont pas à manipuler » : c’est faux. Les + ou – 3,8 millions de rats parisiens (il y a 1,75 rats/ habitant en cœur de ville) consomment +ou- 9 tonnes/jour. Mais il est vrai que c’est toujours ça de moins à traiter par les services de nettoiement.

–          « Les rats sont prisonniers des égouts », au motif que « dés qu’ils en sortent on cherche à les tuer » : c’est faux. Ils y font leurs terriers, à l’abri des prédateurs, ils y boivent, mais depuis toujours ils en sortent tous les jours pour manger en surface, car il y a très peu à manger dans les égouts. Cette dame n’est manifestement jamais entrée dans un égout. Moi, si. Plusieurs fois, pour étudier le comportement des rats justement. Et j’ai fait quantité de photos qui prouvent qu’il n’y a quasiment rien à y manger.

–           « Heureusement ils sont là, dans les égouts ; car sinon nos toilettes seraient bouchées » : dit comme ça, c’est faux. D’abord, il n’y a quasiment plus de toilettes raccordées directement à un égout, ensuite, oui, en circulant entre les grilles d’avaloirs ils évitent qu’elles se colmatent mais surtout, en creusant leurs terriers dans le limon des grands avaloirs, ils en affaiblissent la structure, ce qui permet leur lessivage lors de forts épisodes orageux.

A noter par ailleurs que les différents reportages filmés ont montré qu’il y avait davantage d’appâts partiellement consommés que d’appâts totalement consommés.

Ces blocs d’appâts fixés dans les boites pèsent de 40 à 80 g, ils correspondent donc à 2 à 4 repas, nombre nécessaire pour que suffisamment d’anticoagulant s’accumule dans le foie. Or, plusieurs rats ont consommé tout ou partie de ses appâts, diminuant d’autant l’absorption de poison par individu. En conséquence, la résistance des rats aux anticoagulants a été renforcée, puisqu’elle découle de la consommation régulière de doses non létales !

Comme génocide, c’est loupé !

La pétition de Mme Benchettrit, pour « sauver les rats de Paris d’un génocide douloureux »  est totalement infondée et irresponsable. Et ceux qui l’ont signé ne savent même pas de quoi il retourne.

Il s’agit d’un magnifique exemple d’un buzz totalement artificiel et creux, donc

une démonstration de la facilité avec laquelle il est possible de manipuler l’opinion et se faire de la publicité…

Pierre Falgayrac

http://www.hyform.fr

Publicités

7 réflexions sur “Au sujet de la pétition « Stoppez le génocide des rats « 

  1. Monsieur,

    je vous demande de respecter mon droit de reponse en ne supprimant pas ce commentaire.

    Il ne suffit pas d’assener des « c’est faux » pour dire la verité ! Il y a quasiment une erreur, (ou un mensonge diffamatoire) par paragraphe. En voici en vrac, avec mes reponses. presque tout ce qui suit pourrait etre précédé de la formule: « contrairement à ce que vous dites. » C’est très fort. Je pourrais en etre flattée car si vous faites ça, c’est que vous me pensez dangereuse pour votre business.
    POUDRE AUX YEUX que vos propos peremptoires qui sont manipulatoires.

    Votre colere qui va jusqu’à vous faire colporter des choses erronées sur mes dits ne viendrait-elle pas par hasard d’une peur de perdre de la clientele, vous qui formez à tuer, euh pardon, à « gérer », lol?

    Vous etes scientifique, vraiment? j’en doute vu ce que vous dites sur les effets de la mort aux rats à dose létale qui selon votre discours lénifiant ne serait pas plus douloureux que les anticoagulants à dose thérapeutique! Vous savez plus de choses que les médecins que j’ai consultés au sujet des hémorragies internes! La noyade parce que les poumons sont plein de sang, par exemple. Ce n’est pas une mort douce comme vous avez envie de nous le faire croire. Et l’angoisse de se sentir partir, de ne plus pouvoir faire son devoir, de voir mourir ses enfants, ses amis, les rats ayant un grand sens social, de la famille, des autres rats, une grande compassion ? D’ailleurs, »contrairement à ce que vous dites  » s’ils se cachent pour mourir, n’est-ce pas en soi la preuve que ce n’est pas comme un endormissement aux barbituriques qui leur ferait perdre conscience et tomber là où ils sont?
    Votre allusion à la mort aux rats comme respectueuse du bien etre animal est scandaleuse. Je maintiens que « contrairement à ce que vous dites « les rats sont prisonniers des egouts puisque s’ils sont vus ils sont en danger de mort et ce qui se passe en ce moment à Paris en est la preuve. ça nepeche quils sortent, selon vous, pourmanger.Manger quoi? Bien peu de choses. Je ne me battrai pas avec vous sur le terrain des egouts qui n’est pas ma specialité. Mais sur le terrain ethique, oui.
    Pourquoi les rats n’auraient pas le droit de vivre?
    Salines le dit bien: c’est le fait qu’on les voit qu’on leur reproche , pas de transmission de maladies ni rien.

    A RMC, »contrairement à ce que vous dites », c’est une veterinaire, le Dr Barlerin, qui m’a interrogée et qui m’a soutenue et approuvée dans mes propos là bas et sur ma petition, pas des journalistes ignares que j’aurais enfumés comme vous voulez le faire croire.
    Je sais bien « contrairement à ce que vous dites  » qu’un seul rat ne mange pas 9kg par mn. Faudrait etre assez con pour croire de telles choses. je parlais selon mes lectures sur le net de tous les rats de paris reunis! ce qui fait des tonnes et pas 500kg par an.

    Un genocide, »contrairement à ce que vous dites « , n’a pas besoin d’une extermination aboutie pour etre nommé genocide. Vous me semblez enfumer le passant au lieu de l’informer. Il y a quasiment une erreur, (ou un mensonge diffamatoire) par paragraphe.
    A la fin, derisoire coup bas qui me rappelle ce que certains idiots jaloux avaient dit sur BB quand elle avait été sur la banquise, vous m’accusez de me faire de la PUB: SI quelqu’un ici se fait de la pub, c’est celui qui gagne de l’argent grâce aux rats. Moi, « contrairement à ce que vous dites », je me bats gratuitement pour les droits des animaux et contre les injustices terrifiantes dont ils sont victimes. Et être bénévole coûte ! Vous, vous etes juge et partie. Aussi fiable que quand une marque fait faire une étude par son expert privé.

    La moindre des politesses aurait été de me prevenir de ce « texte ». Mais sans doute n’étiez-vous pas desireux que je le lise.

    Soyez franc, vous avez interet à ne pas exterminer completement les rats, car c’est votre fond de commerce.
    D’où vos assertions sur les qualités de ceux qui vous faites massacrer allégrement . Rien de plus dur à supporter que le tueur qui joue à l’humain. ça me semble pervers, monsieur, cette maniere de s’arranger avec sa conscience et de vernir son image.
    Jo Benchetrit

    J'aime

  2. Bonjour Jo
    C’est avec plaisir que je laisse les lecteurs de ce blog découvrir la vacuité de vos propos et votre paranoïa.
    Non seulement vous vous méprenez sur le sens de mon article (et de mon métier), mais vous faîtes fi de souffrances humaines incommensurablement plus importantes que celles des rats empoisonnés aux anticoagulants : il s’agit des 40 blessés de la collision de train de Denguin près de Pau (due aux méfaits des rats), des humains de plus en plus nombreux contaminés par la leptospirose (due à l’urine des rats) et des affamés du tiers-monde dont une partie des récoltes est mangée et souillée par les rats. Votre éthique bobo a bon dos…
    Et pour un vétérinaire qui prétend que les AVK provoquent d’affreuses douleurs, je vous en trouve 10 qui disent le contraire. Chiche ?
    Maintenant, si vous souhaitez reprendre le rôle de BB, évidemment… Mais ce n’est certainement pas les rats qu’il fallait choisir.

    Pierre Falgayrac

    J'aime

  3. ça a dû vous coûter de laisser un comm. j’avoue que c’est courageux de votre part, malgré votre façon de continuer votre façon de devaloriser mes dits.

    J'aime

  4. L’urine de nombreux mammifères chiens, animaux de ferme, peut donner la leptospirose si elle rencontre une plaie sur un corps et que l’animal est contaminée, ce qui fait bcp de « si ».
    Vous inventez la peste quand ça vous arrange. alors que vous savez très bien que jamais on a dit que des rats bruns en seraient vecteurs. Et les dernières études font état de la gerbille, pas celle qu’on a actuellement mais celle qui, à l’epoque venait d’Asie avec des puces qui n’existent plus en europe.
    Vous même, ailleurs, exonerez les rats de donner des maladies de maniere justifiant cette haine et cette façon de pousser à leur meurtre qui est dans l’imaginaire collectif, votre fond de commerce.
    Au fait, si vous suicidez, choisirez vous la mort aux rats ou les barbituriques? je doute que vous vous risquiez à la mort aux rats. Trop peur de souffrir, n’est-ce pas?

    J'aime

  5. Décidément, non seulement vous ne connaissez rien de rien aux rats, mis en plus vous n’avez pas lu les articles de ce blog qui traitent justement des sujets que vous évoquez.

    Pourquoi ne sollicitez-vous pas les 20 milliers de signataires de votre pétition pour venir vous prêter main forte ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s